La peinture de Roman Greco

Impulsif et violent dans son graphisme et ses couleurs, Roman Greco a laissé des oeuvres d’une facture primitive, souvent déroutantes et difficiles d’accès; mais comme le disait un peu naïvement son épouse:”Il ne faut pas les regarder, il faut entrer dedans.”  J’y suis entré et j’y ai découvert une poésie poignante et vraie, il en émane naturellement un pathétique brut, sans recherche d’effet. 

Ses paysages urbains par exemple sont dépourvus de toute présence humaine, Roman Greco n’est pas le témoin d’une période ou d’une époque, il se place dans l’intemporel pour faire parler les pierres et les éléments (ciels et neiges) se promenant souvent à la frontière entre figuratif et abstrait.

“Expressionniste violent”? “Peintre tragique”? certainement, mais autant que son talent, c’est son élan personnel, son impulsion authentique qui en font un artiste de caractère, créatif et original.

Alain Blondot - Décembre 2019
 

© Alain Blondot 2019 - Tout droits réservés. 

  • Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram
  • Pinterest social Icône
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now